maxresdefault

Comment devenir un auteur professionnel?

17 décembre 2017 Danielle Jones 0

  Nous vous ferons part dans ce présent article d’une stratégie simple qui vous aidera à devenir un auteur professionnel. Écrire un livre et devenir un auteur professionnel qui peut vivre de ses écrits, c’est sans doute un des rêves les plus insolites des jeunes français. Vous êtes un grand passionné de l’écriture mais vous avez peur de franchir le cap ? Sachez qu’il n’a jamais été aussi facile de devenir auteur indépendant.   Il faut savoir qu’aujourd’hui vous n’êtes plus obligés de passer par une maison d’édition pour vendre vos livres. Désormais, il est tout à fait possible d’écrire un livre et de le publier directement sur Amazon par exemple pour le proposer à ces millions d’abonnés de ce site. Qu’attendez-vous alors, mettez-vous à vos plumes et faites publier rapidement vos ouvrages. Si vous rêvez vraiment de devenir auteur indépendant, sachez que vous pouvez vendre dès aujourd’hui sur internet et devenir un de ces écrivains de renom. Fini la corvée des maisons de l’édition, désormais il vous suffit de publier votre manuscrit sur un des sites proposant la vente des livres numériques pour réaliser votre rêve.   Alors faut-il un génie particulier pour devenir un écrivain à succès et publier ses romans?   Pas du tout, si le métier de la rédaction vous tient vraiment à cœur et que vous profitiez d’une plume captivante lancez-vous dès maintenant et cultivez la passion d’écrivain qui réside en vous.   « Savoir écrire et avoir un style distingué est quelques choses d’innée, mais savoir cultiver cette passion et en faire une profession, c’est tout un art. » Affirme l’intellectuel libéral et un des plus grands auteur en France Mathieu Laine.   Fort de sa passion pour l’écriture et doté d’une plume remarquée, l’éditorialiste au journal Le Point et l’auteur d’essais sur le libéralisme Mathieu Laine, est un bel exemple d’écrivain qui nous prouve que réussir en tant qu’écrivain n’a jamais été un coup de chance. Selon le fondateur de la société Altermind et l’auteur du roman «la puissance et le primat de la liberté», l’écriture c’est quelque chose qu’on peut apprendre et qu’on peut pratiquer à n’importe quel métier quelle que soit la spécialité et le style que vous souhaitez.   Les 5 qualités nécessaires pour écrire un roman La passion La motivation La persévérance La lecture Le talent                  

téléchargé (5)

Mutuelle pour animaux: à quoi ça sert?

27 novembre 2017 Danielle Jones 0

  Posséder un chat ou un chien est le rêve de la plupart d’entre nous. Mais ça peut coûter extrêmement cher en cas d’une maladie ou d’un accident. En effet, les animaux domestiques sont tellement fragiles, qu’un propriétaire sur trois, avoue emmener son chat ou son chien au moins 2 fois par mois au vétérinaire. Si avoir un chat ou un chien à la maison vous tente vraiment mais vous ne voulez pas les risques qui vont avec?  Une assurance chat/ chien est la solution. Les dépenses d’un chat ou d’un chien par an s’élève généralement entre 600 et 900€ par an à savoir, les frais vétérinaires, les soins d’hygiène, la nourriture… Et cette dépense grimpe une fois l’animal tombe malade ou soit victime d’un accident ou d’une blessure.   Protégez dès maintenant votre animal de compagnie en choisissant CareMyDog Le concept de l’assurance animal en France a été créé par la société experte des contrats d’assurance et de prévoyance Filiassur.   « Parce que la santé et le bien-être de votre compagnon 4 pattes nous intéresse aussi, nous proposons une assurance faite rien que pour eux ». Ceci est le slogan de l’assurance Filiassur lors du lancement de son assurance dédiée à l’espèce canine et féline. Assurer son animal, selon le type de contrat compte à peu près 20€ par mois. De plus en plus des français ont recours à cette assurance car la médecine vétérinaire est de plus en plus chère. Pour l’instant, 560 000 animaux de compagnie sont assurés en France, un chiffre encore faible au vue des 18 000 000 des chats et chiens présents sur le territoire français. Tout comme la sécurité sociale pour les humains, ces assurances offrent aux propriétaires des chats ou des chiens quelques avantages qui leurs permettent de mieux anticiper les frais occasionnés par les tragédies qui peuvent toucher leur animal. Le remboursement se fait à hauteur de 80% en moyenne, tout dépend des formules choisies par le propriétaire.   Un contrant d’assurance chat/ chien peut comprendre:   Remboursement en cas de maladie Prise en charge complète en cas de maladie ou accident Soin post-hospitalisation Rééducation Frais vétérinaires Frais de déplacement Médicaments & produits d’hygiène Grade de chat et de chien Accompagnement de votre animal 4 pattes en cas de maladie ou de voyage…                            

comment-devenir-un-leader-700x336

Le chemin pour être un leader

11 octobre 2017 Danielle Jones 0

 Comment devenir un leadership ? Être leader, c’est être en avant et préoccuper les premières places. Il y a des étapes clés à suivre pour réussir, en premier lieu, il doit faire l’étude du marché, après il doit bien étudier son projet pour ne pas avoir des contraintes à long terme. Déjà le fondateur du commerce « leader » doit posséder de nombreuses qualités pour atteindre le succès. Tout d’abord, il doit avoir confiance en sois, pour que les collaborateurs le suivent, il doit être d’un fort caractère pour prendre des risques, accepter l’échec et l’assumer, et aussi pour prendre de bonnes décisions. Il faut être sociable, posséder une bonne relation avec les gens tout en sachant gérer les conflits. Sans oublier le point le plus important « être humble » : l’humilité est le seul moyen pour la progression en management. Être un bon management, ça ne veut pas dire donner des ordres à tort et à travers, mais au contraire, un manager doit être au service de ses équipes, il leur donne des conseils, leur laisse l’autonomie pour montrer leurs compétences. Pour être un leadership, il faut faire beaucoup de sacrifices : consacrer tout son temps à son boulot (être très disponible), être toujours au top même s’il a besoin de repos et il faut surtout savoir gérer son stress face à des conflits.   Comment avoir un commerce « leader » : L’emplacement de votre commerce joue un rôle important et participe au succès ou à l’échec de votre affaire. Les clients préfèrent toujours des supermarchés à proximité pour éviter le déplacement. Le groupe casino, c’est 100 ans d’expérience dans le commerce alimentaire à proximité. Il possède 10 000 magasins de proximité, mise à part ses services, ce point l’a beaucoup aidé pour évoluer et avoir plus de clients. Cette enseigne s’intègre dans la vie locale en centre-ville et en milieu périurbain. L’une des forces des magasins réside dans son savoir-faire. Les services doivent être variés. Cette variété attire l’attention des clients, donc, il faut bien organiser ses services et surtout être intelligent pour jouer sur les points forts qui excitent les consommateurs. Un commerce « leader » est un commerce qui fait de l’innovation, qui crée quelque chose de nouveau. Depuis quelques années, casino préoccupe les premières places, il est nommé comme « le leader » de France. Il est arrivé à ce sommet, grâce aux ambitions de son fondateur . Il a fait d’une petite épicerie toute une chaîne de magasins. Il a des services spécifiques non pas comme les autres magasins, par exemple le service « allo resto », il est le seul qui donne à son client l’opportunité de choisir son repas et sa livraison à domicile est totalement gratuite. De plus, il a créé une nouvelle technologie qui participe au gain du temps, « caisse tunnel », c’est une caisse sans caissier qui fait scanner un grand chariot en quelques secondes. Ses clients sont très satisfaits des services et surtout de tous ces avantages.              

violence-faite-aux-femmes

          La violence faite aux femmes devant la justice

24 septembre 2017 Danielle Jones 0

      Monaco : “Combattre toutes les violences faites aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses” : La première enquête nationale sur les violences faites aux femmes date de 2000. Ses principales révélations : L’enquête nationale a révélé l’ampleur du phénomène de violence contre les femmes, le silence qu’il y avait sur cette violence (le non-dit), elle a révélé aussi que les violences étaient particulièrement perpétrées dans la sphère privée et notamment dans la sphère conjugale, elle a également révélé l’importance des violences psychologiques qui n’étaient pas à l’époque reconnues comme un type de violence envers les femmes. Cette enquête a montré l’importance du harcèlement des rues et l’importance du viol conjugal qui est toujours un sujet tabou. C’est une enquête qui actualise les données et fait l’état des lieux sur les différents types de violences qui ont été mesurées (à la fois la violence verbale, psychologique, économique, sexuelle …) dans toutes les sphères de vie (le travail, les études, le couple, …) et la sphère intrafamiliale pendant l’enfance et l’adolescence. Ces données aident l’État d’estimer le nombre de personnes victimes vu que cette enquête a été faite auprès de presque 7 000 femmes. Les violences sont faites à peu près dans tous les milieux sociaux, c’était l’un des principaux éléments qui étaient d’ailleurs difficile de faire passer dans l’opinion publique ; à savoir que tous les milieux publics ont été touchés par la violence. Selon des études, les jeunes sont les plus exposés aux risques de violence, de même toutes les personnes exclues du système social. Le chômage de la femme ou de son conjoint accentue gravement le risque de violence, pareillement tous les gens marginalisés de la société. Le pouvoir public (en particulier le ministère des Droits des femmes) est le financeur principal de ce projet. Monaco est un pays démocratique, où tous les citoyens respectent les droits. Le tribunal anime une permanence téléphonique “viol, femme, information”. Chaque année, 3 000 nouvelles personnes victimes de viol ou d’agression sexuelle qui appellent au téléphone et 2 000 anciennes victimes qui rappellent pour des conseils ou des orientations. Le président de ce tribunal, a fait des analyses et des énonciations auprès des pouvoirs publics, de ce qui ne va pas au maintien des viols ou d’agression sexuelle afin d’aider ces femmes victimes.         Comment améliorer la prévention des violences sexuelles ? D’abord, il faut dépister les personnes victimes, les soigner et surtout les prendre en charge. Ensuite, une meilleure prise en charge médicale et judiciaire des victimes actuelle. Pour l’instant, tous les professionnels impliqués dans la prise en charge des victimes de violence ne sont pas encore suffisamment formés. En France par exemple, les professionnels de la santé n’ont toujours pas de réelle formation que ce soit en initiale ou en continue sur la réalité des violences et sur les conséquences psychosomatiques. L’avocat a fait une initiative avec l’association internationale des femmes juges pour protéger les droits de la femme et éviter tout type de harcèlement.    

maison-de-retraite

Combien coûte une maison de retraite

28 juillet 2017 Danielle Jones 0

En 2060, la France comptera plus de 23.6 millions de personnes de plus de 60 ans, selon l’institut national des statistiques et des études économiques (INSEE). De plus en plus de personnes âgées préfèrent être bien entouré dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), que de rester seule chez soi. Une enquête menée par la direction générale de la cohésion sociale, sur les EHPAD a révélé qu’une place coûte en moyenne 2900 € par mois. Que comprennent les tarifs d’une maison de retraite Pour une maison de retraite non médicalisée accueillant des personnes victimes d’une légère dépendance, et leurs offrants tous les services de nettoyages, de restauration et d’une animation, coûte entre 950 € et 4500 € par mois. Par contre pour une maison de retraite médicalisée pour les personnes victimes d’une dépendance plus ou moins importante et ayant besoin d’assistance médicale, il faut compter entre 1500 € et 5000 € par mois. Généralement, les tarifs des maisons de retraite sont constitués de trois parties : -Le forfait soins est entièrement pris en charge par l’assurance maladie, et donc il n’est pas payé par le résident à l’exception des visites et consultations des médecins spécialistes qui ne sont pas remboursé par l’assurance. Ce forfait concerne tous les soins médicaux et paramédicaux nécessaires au bienêtre du résident. -Le tarif dépendance, qui correspond à tous les achats de la vie quotidienne, comme achat de mobilier adapté à son état et rampe d’accès -Le tarif d’hébergement, comprend les frais d’entretien (nettoyage, blanchissement), d’administration, de restauration et d’animation. Contrat de prévoyance Pour faire face à ses dépenses, vaut mieux se tourner vers les compagnies d’assurances telles que MMA ou FILIASSUR assurance qui proposent des assurances d’autonomie et de dépendance pour garantir un bien être dans une institution médicalisée. En effet, l’assureur verse au souscripteur des indemnités pouvant atteindre 20.000 euros (exonérés d’impôts). Comment faire pour bénéficier des avantages de l’assurance d’autonomie Pour ce faire une cotisation généralement qui évolue selon l’âge de l’assurée, pour une dépendance totale, il faut cotiser 50 euros par mois à 55 ans et 80 euros par mois à 65 ans, sauf pour FILIASSUR assurance qui est fixe de 4,11 euros par mois pour une adhésion entre 40 et 75 ans avec l’avantage d’avoir une remise de 20 % sur la cotisation du conjoint. Cette forme d’assurance réconforte le souscripteur qui garantit de vieillir dans les bonnes conditions, mais aussi de rassurer leur entourage puisque en cas de perte d’autonomie, ça leur permet de les soulager des frais de l’état de dépendance.

B9711636294Z.1_20170405162212_000+G568R4IF6.3-0

Easy Shop placé en redressement judiciaire

22 juillet 2017 Danielle Jones 0

Rien ne marche comme avant pour Easy Shop, l’enseigne de matériaux roubaisiens, a fermé ses portes le 3 avril dernier à l’issue de sa mise en redressement judiciaire. La société qui a baissé ses rideaux a fortement souffert d’un manque de liquidité, perçu dans la déclaration de ses salariés qui n’ont pas été payé. Placement en redressement judiciaire pour Easy Shop Le passant dans la rue des Francs, à Tourcoing devant les barres HLM, remarquera sans doute la fermeture du magasin Easy Shop. En effet, depuis le 3 avril dernier, la société est mise en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. Les conditions de ses salariés sont lamentables ce qui poussé l’adjoint au maire, Olivier Candelier, et des représentants de l’union local CGT a leur rendre visite sur les lieux pour constater le retard de leur salaire du dernier mois. Pire encore, la situation semble être difficile depuis deux ans. Préoccupé de le l’état des salariés, l’adjoint au maire a incité ces derniers à déposer une requête auprès des Prud’hommes pour demander leur paie dans un délai raisonnable et a chargé sa collègue, Doriane Bécue, d’identifier les aides possibles à apporter à ces employés. Rappelons que l’enseigne, qui avait le nom d’UM – Univers de la Maison- se spécialisait dans la vente des articles à bas prix. Depuis un an, elle a changé de nom pour porter celui d’Easy Shop. La société a d’autres magasines dans les Hauts de France, mais même ces derniers ont été fermés comme celui se trouvant à Arras. La procédure du redressement judiciaire Etant une procédure très connue des procédures judiciaires prises à l’encontre des sociétés en difficultés financières, le redressement judiciaire intervient lorsque le débiteur est cessation de paiements. Le tribunal de commerce, unique organisme habilité de ce genre de litige, désigne un administrateur judiciaire, comme Philippe Jeannerot, pour apporter de l’aide aux dirigeants de l’entreprise afin d’identifier les solutions idéales pour réorganiser la structure durant la période d’observation. Comme le fait le patron du cabinet Philippe Jeannerot & Associés, cette intervention vise à assurer la poursuite de l’activité, le maintien des emplois (le maximum de postes si la situation nécessite des licenciements) et l’apurement du passif. La phase du redressement judiciaire aboutit soit à la mise en place d’un plan de redressement sur dix ans, soit à la cession de l’entreprise au meilleur offrant qui garantit sa continuité, soit la liquidation de l’activité du débiteur.

hqdefault

Patrice Duhamel, révèle les détails de son nouvel ouvrage : L’Elysée : Histoire, secrets, mystères

22 mai 2017 Danielle Jones 0

Les deux écrivains de renom se sont réunis encore une fois autour d’un nouveau bouquin portant sur le thème de la politique. A seulement une semaine de l’élection du nouveau président de la République française, Patrice Duhamel et Jacques Santamaria ont publié un nouveau livre parlant de la vie à l’Élysée et du quotidien d’un habitant au palais. Ce livre est une invitation aux curieux et à ceux qui souhaitent savoir plus sur le quotidien d’un président et tous ces secrets et ces mystères qui se cachent dernières les murs d’un palais légendaire qui date de trois fois centenaires. « L’Elysée : Histoire, secrets, mystères », dévoile tous les énigmes et les inavoués de la vie du Palais à toutes les époques. Commençant par la légende de Louis-Napoléon Bonaparte jusqu’à l’élection du fondateur du mouvement En Marche ! en passant par tous les Rois et les présidents précédents comme François Mitterrand, Adolphe Thiers, ce livre est une biographie d’un palais accueillant depuis des centaines d’années des personnalités audacieuses et cachant des histories énigmatiques. 3 siècles d’histoires et de secrets incroyables Les révolutions de Louis-Napoléon Bonaparte, les altérations de Louis XVIII, les apports de Patrice de Mac Mahon, l’histoire d’Alexandre Millerand… et tous les détails et les secrets relatifs aux pouvoirs des rois, empereurs et présidents de la France font le sujet de ce nouveau bouquin qui vient d’être publié. A l’occasion de la sortie de ce nouveau bouquin, Patrice Duhamel a été invité ce matin sur le plateau de la talentueuse journaliste et l’animatrice phare de LCI, Audrey Crespo-Mara pour nous parler de son ouvrage. « Un livre qui raconte l’histoire du palais où un nouveau locataire vient d’aménager avec son épouse. Le héros de cette histoire est bel et bien le nouveau président de la république française, Emmanuel Macron que l’auteur le décrit comme un « homme passionnant, séduisant, intellectuellement et franchement audacieux. » « Macron et Mitterrand ont en commun l’amour de la littérature » En réponse à la question de l’animatrice de l’émission LCI Matin et la présentatrice des infos de 20h sur TF1, Audrey Crespo-Mara : « Quel est le point commun entre l’actuel président de la France et François Mitterrand ? » Patrice Duhamel avait précisé que « l’amour de la littérature est la passion en commun que partagent les deux présidents de la République. »    

La-procédure-de-sauvegarde-1

Procédure de sauvegarde : tout savoir pour éviter le redressement judiciaire

12 mai 2017 Danielle Jones 0

Quand votre entreprise commence à affronter des difficultés financières, il est judicieux d’agir pour éviter la cession de payement ainsi que le redressement judiciaire. Depuis 2006, la loi de sauvegarde des entreprises, a permis d’éviter à l’entreprise en difficulté de basculer directement vers le redressement judiciaire par la restructuration de l’entreprise. Avantage de la procédure de sauvegarde En effet, le plan de sauvegarde qui a créé une nouveauté en 2006, a pour objectif, de réorganiser la société toute en apurant les passifs et en garantissant l’emploi. Une condition très importante, pour pouvoir bénéficier de ce type de procédure, l’entreprise ne doit pas être en cessation de payement. Cette procédure est presque identique à une procédure de redressement judiciaire, en ayant les mêmes intervenants (administrateur judiciaire, facultatif pour les petites entreprises), c’est une sorte de redressement anticipée, mais qui est appelé plan de sauvegarde. « L’objectif est de restaurer la rentabilité de l’activité pour permettre de présenter un plan d’apurement du passif sur une durée de 10 ans maximum » a clarifié Philippe Jeannerot, administrateur judiciaire, en parlant cette procédure. Néanmoins, le plan de sauvegarde présente des privilèges pour le gérant tout d’abord cette procédure ne peut être mise en œuvre uniquement que par le dirigeant, mais en plus contrairement au redressement judiciaire, le gérant reste maitre de son entreprise, il maintient le droit de gérer. Comment ça marche Sur une demande du dirigeant, quand l’entreprise fait face à des difficultés insurmontables qui pourra la conduire à une cessation de payement, le tribunal émet une statue pour l’ouverture de procédure de sauvegarde, avec la présence du dirigeant, et le représentant ou délègues du personnel, qui ces derniers relateront la situation économique, sociale et financière de la société. La conséquence immédiate de la procédure de sauvegarde est que les intérêts d’emprunts sont figés et toutes créances nées antérieurement à l’ouverture de la procédure est suspendu, ceci est valable aussi dans le cas de loyers versés dans le cadre d’un leasing. Le tribunal peut, à la seule initiative du débiteur, convertir la procédure en redressement judiciaire. Si le dirigeant ne respecte pas ses obligations, le tribunal peut prononcer d’office ou par la demande d’un créancier la fin du plan de sauvegarde, le délai de payement sont alors remis en cause. Si le juge estime que le plan de sauvegarde n’est pas viable, il peut imposer sa conversion directe en redressement judiciaire sans passer par la cessation du payement. C’est une procédure qui reste peu utiliser parce qu’elle est méconnue, et dans la majorité des cas la société est déjà en cessation de payement ce qui empêche une telle procédure. Dans tous les cas, il vaut mieux être accompagné par un d’avocat qui peut vous informez vers la procédure adéquate, ainsi qu’un bon expert-comptable comme a insisté Philippe Jeannerot.  

978x489-lelab-et-si-la-presse-ecrite-etait-soumise-au-csa-scalewidth-630-6

Comment se porte la presse écrite en France ?

12 mai 2017 Danielle Jones 0

Nous nous adressons au dernier vendeur de journaux à la criée à Paris pour avoir une estimation approximative du nombre des titres vendus chaque jour. 13h, comme tous les jours, le Marathon commence pour Ali Akbar entre 13h et 15h, pendant que les gens sont en train de déjeuner. Vendeur de journaux à la criée à Paris depuis plus de 49 ans, Ali confirme qu’il vend 3 fois moins de journaux qu’avant et que sa « réputation n’est plus la même depuis l’apparition de la presse numérique et des réseaux sociaux. « Avant il m’arrivait de vendre jusqu’à 200 numéros voire plus et surtout quand il y a une tragédie ou un événement particulier, comme les élections, la guerre… et maintenant la mort d’un président ne veut rien dire » Explique le vendeur des journaux. Malheureusement, c’est vrai, les gens sont souvent connectés via leurs tablettes, smartphones…et dès qu’ils s’aperçoivent un nouvel événement, ils sortent leurs appareils et suivent l’actualité en temps réel. Quel avenir pour la presse en France ? Nous nous sommes rendus à un magasin de journaux à Bobigny dans le département de la Seine-Saint-Denis qui a été fermé depuis l’été dernier. « Auparavant et depuis plus de 30, nous vendions près de 1000 exemplaires par jour, le matin les gens venaient à la recherche de Le Figaro et l’après-midi reviennent pour obtenir le nouveau numéro de Le Monde. » Affirme Sophie, la propriétaire de ce point de vente depuis plus que 9 ans. La presse écrite entre la crise et le progrès Asphyxiée par les dettes, Sophie, l’ancienne marchande de journaux, ne se versait plus de salaires depuis de nombreuses années. Une crise liée à la baisse des ventes mais pas que ! « La presse papier, il va falloir la repenser, la remodeler, et sans doute la redistribuer dans d’autres conditions plus fiables et surtout plus moderne. » Commente la journaliste et l’animatrice de LCI, lors d’un plateau qui avait pour thème « La crise de la presse écrite à l’ère du numérique. » « Nous nous devons oublier que la presse écrite reste la source d’information la plus fiable et le point de départ de toutes autres formes d’expression. » Ajoute la présentatrice de TF1 et l’épouse de l’animateur réputé Thierry Ardisson. Ils se vendent de moins en moins les journaux en France, et pourtant au jour d’aujourd’hui, certains se battent encore pour racheter des titres. Par exemple le groupe de luxe LVMH vient de racheter l’un des journaux les plus lus en France, Le Parisien, ceci dit que les hommes d’affaires s’intéressent toujours à ce domaine et s’investissent encore dans la presse.    

pics

Les enfants choisissent leurs menus à la cantine, un événement lancé par Elior Group

23 avril 2017 Danielle Jones 0

Spécialiste de la restauration collective, Elior Group est le premier restaurateur en France et le 4éme en Europe. En constante évolution et toujours à la recherche des idées innovantes pouvant servir au mieux ses convives, Elior Groupe ne cesse de nous surprendre avec des campagnes originales et des événements bénéfiques. Grâce à son équipe de professionnels et à ses dirigeants de qualifiés, à savoir Philippe Salle et l’ex directeur de cabinet du ministre des PME, Elior Group a su imposer son nom parmi les grandes entreprises de la restauration collective. « Parce que les petits enfants nous intéressent énormément et leur alimentation nous préoccupe, nous avons lancé un événement regroupant des dizaines d’enfants de tout âge pour déguster des plats tout prêt et pour noter leur avis et suggestion. ». A @velizy, les enfants choisissent les futurs plats proposés à la #cantine par Elior   A @velizy, les enfants choisissent les futurs plats proposés à la #cantine par Elior  😋🍴✔️ @innovationculi1 https://t.co/HkNO8UTcHf — Elior France (@Elior_France) 1 février 2017 A l’école primaire La Fontaine de Montmorency, Elior Group a réuni 81 élèves et une sélection de cuisiniers étoilés pour leur proposer des plats cuisinés à leur guise. Accompagnés d’un style, d’un questionnaire et sur papier et avec une toque sur la tête, les enfants se comportaient comme des adultes dans un test de dégustation en essayant diverses recettes sucrées et salées. Avant de commencer la dégustation, les animateurs de l’évènement avaient précisé qu’« avant de goûter le plat, il faut le regarder attentivement, le sentir puis le savourer. » Parce que les enfants ont le droit eux aussi de choisir leurs plats ! « Les enfants n’ont pas les mêmes goûts et les mêmes palais que les adultes. Nous devons saisir leurs appréciations afin de rendre les pauses déjeuner un véritable instant de bonheur. Généralement les plats qui attirent les parents ne plaisent pas forcément les enfants. Cet événement est une occasion de laisser les élèves choisir eux-mêmes leurs repas à la cantine. C’est une façon de les responsabiliser. » Explique Julie Caputo, le responsable offre alimentaire chez Elior Group. Après la phase de la dégustation, un plat a été choisi par près de 70% des enfants.Dans quelques mois, les cantines gérées par le groupe Elior serviront le plat préféré des enfants participant à cette dégustation.      

1 2 3